Histoire et/ou conte du temps passé. La plus précieuse des marchandises. Un conte de Jean-Claude Grumberg

Christiane CONNAN-PINTADO

Université de Bordeaux-INSPE, UR Plurielles 24142

Résumé

L’article s’attache à l’ouvrage de Jean-Claude Grumberg intitulé La plus précieuse des marchandises. Un conte et à la démarche artistique qui consiste à transformer un épisode historique de façon à l’inscrire dans le régime du conte. Il s’agit de mettre en évidence l’intrication du conte et de l’histoire dans un récit qui se déroule pendant la Deuxième Guerre Mondiale et qui met en scène le sauvetage miraculeux d’un enfant juif. Écrit sur le modèle cinématographique du montage alterné, le conte de Grumberg suit tour à tour l’enfant resté à l’abri de la forêt et sa famille partie en train vers les camps d’extermination. Tissée de références intertextuelles, l’écriture de Grumberg teinte l’histoire contée d’humour et de merveilleux au cœur d’un contexte de bruit et de fureur. Les dernières pages révèlent les archives qui ont inspiré l’écrivain, et qui font de ce bref récit une œuvre testamentaire à l’intention des futures générations. Ancré dans l’histoire, ce conte inédit offre une réponse artistique à la tragédie, pour mieux en transmettre la mémoire.

Mots clés : Conte, intertextualité, histoire, Shoah, conte d’artiste

Abstract : A story and/or tale from days gone by. “The most precious of goods. A tale” by Jean-Claude Grumberg

The article focuses on Jean-Claude Grumberg's work entitled La plus précieuse des marchandises. Un conte and on the artistic process which consists in transforming a historical episode so as to inscribe it in the regime of the tale. The aim is to highlight the intertwining of the tale and history in a story set during the Second World War, which features the miraculous rescue of a Jewish child. Written on the cinematographic model of alternating montage, Grumberg's tale follows in turn the child who remained in the shelter of the forest and his family who left by train for the extermination camps. Woven with intertextual references, Grumberg's writing tinges the story with humor and wonder in the midst of noise and fury. The last pages reveal the archives that inspired the writer, making this short story a testamentary work for future generations. Rooted in history, this untold tale offers an artistic response to the tragedy, the better to pass on its memory.

Key words : Tale, intertextuality, history, Shoah, artist's tale

image de https://revueloiseaubleu.fr/wp-content/uploads/2024/01/Affiche.-Compagnie-du-Petit-matin.webp

Affiche. Compagnie du Petit matin