Quand « Les trois petits cochons » se racontent au féminin. Gender, stéréotypes et jeux parodiques

 

Christiane CONNAN-PINTADO

Université Bordeaux Montaigne, TELEM EA 41

 

Résumé

Parmi les reformulations du conte « Les trois petits cochons », proliférantes dans l’édition pour la jeunesse, nous nous intéressons à celles qui féminisent les personnages éponymes, un mince corpus composé seulement de cinq titres publiés en ce début de xxie siècle : d’une part, quatre albums pour jeunes enfants, d’autre part une pièce de théâtre illustrée. Pour étudier ces hypertextes ludiques qui affichent d’emblée leur volonté de renversement parodique, nous nous interrogeons sur le changement de genre mis en scène. Après avoir comparé ces nouvelles versions à celles qui sont mieux connues, nous nous attachons aux enjeux narratifs, transmédiatiques (l’une des versions est chantée, une autre dansée) et idéologiques des modifications observées. Dans quelle mesure la féminisation des personnages infléchit-elle les motifs du conte et ses péripéties ? Comment sont traités les stéréotypes de genre ? Que devient la portée axiologique et éducative du récit ? S’agit-il toujours d’illustrer la lecture psychanalytique de Bettelheim, pour qui ce conte est structuré par le conflit entre principe de plaisir et principe de réalité ? On s’intéresse au comportement des petites cochonnes face à un grand méchant loup aussi métaphorique que celui qui dévore la fillette en rouge de Perrault. Une attention particulière est accordée à la représentation iconographique des personnages.

Mots clés : « Trois petits cochons », parodie, féminisme, stéréotypes, images

Abstract 

Among the reformulations of the tale "The Three Little Pigs", proliferating in children's publishing, we are interested in those that feminize the eponymous characters, a slim corpus composed of only five titles published at the beginning of the 21st century: on the one hand, four picture-books for young children, on the other hand, an illustrated play. To study these playful hypertexts, which from the outset display their desire for parodic reversal, we examine the change in the genre staged. After comparing these new versions to the best known ones, we focus on the narrative, transmedia (one version is sung, another danced) and ideological issues of the observed modifications. To what extent does the feminisation of the characters influence the motifs of the tale and its events? How are gender stereotypes treated? What happens to the axiological and educational significance of the story? Is it still a question of illustrating Bettelheim's psychoanalytical reading, for whom this tale is structured by the conflict between the pleasure principle and the reality principle? We are interested in the behaviour of the little pigs in the face of a big bad wolf as metaphorical as the one who devours the girl in red in Perrault. Particular attention is paid to the iconographic re

Keywords : “Three little pigs”, parody, feminism, stereotypes, pictures

 
Lire / télécharger 

 

image de https://revueloiseaubleu.fr/wp-content/uploads/2022/04/Illust.-Gender-2.png