La défaillance du langage : la poétique du conte chez Pascal Quignard

Seowon KWON

Université Hankuk des études étrangères, Corée du Sud.

Résumé 

 Considéré comme « auteur d’avant-garde par ses témérités formelles », Quignard explore à peu près tous les genres mais il affiche toutefois une affection particulière pour l’un : le conte. Non seulement il aime les contes, il en écrit aussi de nombreux. Dans le Nom sur le bout de la langue, il raconte notamment la défaillance du langage qui est, selon l’auteur, une expérience commune à tous. La lecture de ce conte permet donc de comprendre le rapport qu’entretiennent l’état non-parlant d’infans et l’acte d’écrire ainsi que l’intention de l’auteur qui cherche tant à communiquer « le jadis », ce noyau pourtant toujours incommunicable, à travers son écriture incessante de contes. L’étude consiste enfin à découvrir la poétique du conte de cet écrivain infans.

Mots clés : conte, infans, écriture, jadis.

Abstract : The failure of language : the poetics of tale by Pascal Quignard

Considered an “avant-garde author by his formal boldness”, Quignard explores almost all genres, but he displays a particular affection for one: the tale. Not only does he like fairy tales, but he also writes many of them. In Le Nom sur le bout de la langue, he speaks in particular about the failure of language which is, according to the author, an experience common to all. The reading of this tale therefore makes it possible to understand the relationship between the non-speaking state of infans and the act of writing, as well as the author’s intention to try to communicate "le jadis", this core concept, which is always incommunicable, through his incessant writing of tales. This study consists of finally discovering the poetics of the tale of this infans writer.

Keywords: tale, infans, writing, jadis.

image de https://revueloiseaubleu.fr/wp-content/uploads/2024/01/Couverture-Le-nom-sur-.png

Couverture, Le nom sur le bout de la langue, Gallimard, 1995.