« Le don et le contre-don des fées à la naissance » : entre tradition et fiction

Thierry CHARNAY
Univ. Lille, EA 1061 – ALITHILA – Analyses Littéraires et Histoire de la Langue F-59000 Lille, France 

Résumé

Contrairement à ce qu’affirmaient déjà les romancières du siècle d’or des contes de fées, et contrairement à ce que l’on pourrait penser en ce début du XXIème siècle, les Fées n’ont pas disparu de notre culture ni de notre imaginaire collectif. Elles se penchent toujours sur le berceau du nouveau-né pour le douer. Nous étudierons la configuration du « don des fées à la naissance » à travers la littérature, les ethno-contes, les traditions et les albums contemporains pour les enfants.

Mots clés : don, contre-don, fée, ethnoconte, complainte.

Abstract : Gift of the fairies at birth

Contrary to what the novelists of the golden century of fairy tales were already asserting, and contrary to what one might think at the beginning of the 21st century, the Fairies have not disappeared from our culture or our imagination collective. They always lean over the newborn's cradle to endow it. We will study the configuration of the "" through literature, ethno-tales, traditions and contemporary albums for children.

Keywords : gift, counter-gift, fairy, ethnoconte, lament

« Dans notre siècle incrédule et froid, les fées, réfugiées dans les contes de Perrault, ont gardé le plus charmant de leurs attributs, celui d’amuser nos enfants »

Pierre Larousse, Grand Dictionnaire Universel du XIXe,

Tome 8, 1866-1877, p. 188, article « fée ».

image de http://revueloiseaubleu.fr/wp-content/uploads/2021/03/643px-WalterCrane_Hind3.jpg

Walter Crane, La Belle au bois dormant